CPME13 : Retour sur la finale départementale des Trophées des entrepreneurs positifs

www.cpme-13.fr

Retour sur la finale départementale des Trophées des entrepreneurs positifs

La finale départementale des Trophées des entrepreneurs positifs s’est déroulée le jeudi 20 octobre au Palais des Congrès du Pharo en conclusion de la Convention Entrepreneurs 13.

Les 28 lauréats des trophées territoriaux du Pays d’Aubagne et de l’étoile, du Pays Salonais, de Marseille et du Pays d’Aix/Arc Sud Etang de Berre étaient en lice pour les sept trophées façonnés par René Baldaccini, Pdg de Radiostar et petit-neveu de l’artiste César.

 

 

Pour ce grand rendez-vous de l’année, Patricia Legoué-Nicolas, directrice du Groupe BNP Paribas Marseille, a accepté d’être la Marraine de la soirée et Pierre Danthez, directeur national des Trophées « Les Femmes de l’économie » et Secrétaire général de l’association « Les Femmes de l’économie », d’endosser le rôle de Président du jury.

La cérémonie s’est déroulée devant près de 1 000 entrepreneurs, mettant la jeunesse à l’honneur avec une animation par un DJ et des spectacles de danse hip-hop assurés par l’école Cré-scène, première école du genre à Marseille.

Alain Gargani, Président de la CGPME13, a rendu un vibrant hommage aux entrepreneurs animés par un état d’esprit positif : « Quelle belle façon de parfaire cette rencontre que mettre à l’honneur des hommes et des femmes qui fondent leur management sur des valeurs humaines et positives ! Ces entrepreneurs du quotidien sont pour moi les vrais héros des temps modernes qui n’hésitent pas à investir lors propres deniers, à prendre des risques pour s’accomplir sur le plan personnel et faire vivre nos villes et nos quartiers. Notre pays est en difficulté, ce n’est pas un scoop. Mais il nous appartient de rester positif en toute circonstance. »

L’originalité de ces trophées est désormais bien connue : c’est d’être articulés sur des critères basés avant tout sur des valeurs altruistes comme la bienveillance, la solidarité ou le courage pour n’en citer que quelques-unes.

« Nous y sommes attachés car, vous l’aurez compris, à la CGPME, notre valeur ajoutée c’est l’Homme. » conclut-il.

 

Découvrez les photos de la soirée

 

Les lauréats 2016 sont :

Catégorie courage – SAS Pandora Espace & Exploration, Marie-Ange Sanguy, Auriol (Pays d’Aubagne et de l’Etoile)

En 2010, Marie-Ange Sanguy lance le magazine Espace & Exploration, seul magazine consacré à l’Aventure spatiale en France, un bimestriel à destination du grand public comme des spécialistes. Challenge relevé ! Cette petite structure a réussi à s’imposer dans le monde de la presse écrite en difficulté et projette même d’étendre leur activité.

 

Catégorie bienveillance – SafeBrands, Frédéric Guillemaut, Marseille

SafeBrands (anciennement MailClub), créée en 1997, accompagne les entreprises dans la gestion globale de leur nom de domaine.  Le jury a été séduit par le service sur mesure que l’entreprise propose ainsi que la proximité, la flexibilité et l’innovation dont elle fait preuve. En interne, l’accent est mis sur la consolidation de contrats, la formation, et un open-space adapté. Enfin, Safebrands participe activement au mieux-être de la société avec des actions solidaires et environnementales (Label Amplitude, Charte de la diversité, Taxe Carbone…).

 

Catégorie solidarite – Rush on Game, Sami Chlagou, Rognac (territoire Arc Sud Etang de Berre)

Sami Chalgou propose desjeux vidéo à petits prix.Il est passé de 3 à 8 salariés en un an : tous sont en CDI et actionnaires, donc décisionnaires. Autre particularité : 80% des employés n’ont pas le niveau BAC : c’est leur envie d’apprendre qui est importante.

L’entreprise défend le « mieux-vivre ensemble » en proposant une formation en continue pour tous les salariés. Enfin, Rush on Game participe à des actions de solidarité internationales au Cameroun et au Sénégal.

 

Catégorie persévérance – SARL Kaiserlian – Bijouterie l’Echoppe d’Or, Patrick Kaiserlian, Marseille

Patrick Kaiserlian dirige3 bijouteries et un site internet. Il a 38 ans d’expérience.Il a su pérenniser son entreprise depuis plus de 30 ans en se renouvelant constamment : ses employés sont formés en cas d’absence du gérant, l’entreprise diversifie ses activités et s’est dotée de nombreux supports de communication.

Accueil, écoute, travail soigné et transmission de savoir-faire (apprentis) sont ses clés pour assurer la pérennité.

 

Catégorie innovation - Sim Airways, Franck Italia, Aubagne (Pays d’Aubagne et de l’Etoile)

Sim Airways est unsimulateur de vol Airbus A320, le seul en région PACA.

Accessible au grand public, il permet de vulgariser le métier de pilote. L’entreprise propose une formation unique en France à destination des entreprises pour améliorer leur management.

Elle défend par ailleurs des valeurs fortes : lerespect de l’environnement, la sécurité des clients, la satisfaction optimale ou encore la pédagogie.

 

Catégorie éco-responsable – Imprimerie Vallière, Fabrice Vallière, Miramas (Pays Salonais)

Fabrice Vallière se soucie des enjeux sociétaux depuis 25 ans. Il porte dans son entreprise des actions respectueuses des principes de durabilité : exigence, formation innovante et de développement technologiques durables.

Son imprimerie est certifiée de labels environnementaux comme Imprim’Vert et PEFC. Il est par ailleurs lauréat du concours régional « 100 bâtiments exemplaires ».

Son entreprise prône le management environnemental : l’équité sociale, la qualité de vie au travail, un cadre de travail fonctionnel et agréable et l’image de marque écoresponsable auprès de ses clients.

 

 

CATEGORIE EXCELLENCE – Clean Soft, Frédéric Chiappara, Aubagne (Pays d’Aubagne et de l’Etoile)

Clean Soft est une entreprise d’entretien et de réhabilitation d’infrastructures techniques.

Frédéric Chiappara y défend l’esprit d’équipe et le système patriarcal, avec une direction attentive au bien-être de ses collaborateurs et de ses clients.

Ce projet a une double ambition : économique et sociale. Il présente des priorités fortes : développer les compétences, améliorer la qualité de vie au travail et mettre au cœur de son management la reconnaissance, qui sont les leviers de l’engagement.

Clean Soft est animée de valeurs positives. La satisfaction client, qui permet la fidélisation ; l’innovation technique ; l’esprit d’équipe qui favorise l’esprit d’entreprise ; la qualité et le retour d’expériences. Des valeurs positives qui ont conquis le jury !

 

Retour