CPME13 : La CPME13 partie prenante de la gouvernance économique de la Métropole

www.cpme-13.fr

La CPME13 partie prenante de la gouvernance économique de la Métropole

Le monde économique en rêvait… la métropole l’a fait. Pour la 1re fois, les principaux acteurs économiques et politiques du territoire sont réunis pour jouer collectif et tracer les perspectives de développement de la Métropole.

 

Le Comité de gouvernance économique de la Métropole Marseille Provence a été mis en orbite hier sous l’égide de Jean-Claude Gaudin, Président de la Métropole, et Martine Vassal, 1re Vice-présidente déléguée à la stratégie et au développement économique. Il accueille outre les deux principales organisations des entrepreneurs, la CPME13 et l’UPE13, les chambres consulaires (Commerce Industrie Artisanat et Agriculture), l’AMU (Aix Marseille Université), et le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM).  Ces incontournables des mondes politique, économique et académique s’associent enfin pour faire émerger des priorités dans un seul but : l’essor économique de notre Métropole. Assurer la mise en œuvre de l’agenda économique, l’évaluer et au besoin le réorienter seront leurs missions principales.

 

 « Prendre part au destin économique de la métropole est à la fois un honneur pour la CPME13 et une place légitime au regard du rôle fondamental des TPE et PME dans l’économie de notre territoire qui, pour rappel, représentent 99 % des entreprises et 90 % des emplois marchands dans notre région », s’est réjoui Alain Gargani qui appelle à une co-construction économique du territoire depuis 4 ans.

 

Priorités affichées de la CPME13 : proximité et mobilité

 

Proximité dans les commerces tout d’abord. Véritable fer de lance pour la CPME13, la question du commerce de proximité comme celle des cœurs de villes, de quartier et de villages est cruciale. Il est un puissant générateur de lien social et d’attractivité économique, tant endogène qu’exogène. Le centre-ville de Marseille, 1re vitrine de notre métropole, mérite toute notre attention. « Nous militons comme d’autre pour le déploiement d’une Zone franche urbaine et sommes concentrés sur la réussite de l’ouverture dominicale des commerces. Cette réussite nécessite un travail collaboratif car il implique la notion de complémentarité entre les besoins des chefs d’entreprises et des politiques », ajoute Alain Gargani.

 

Proximité aussi dans le champ de la commande publique. Il est essentiel pour la CPME13 que les bienfaits de la commande publique et des marchés des grands comptes profitent avant tout aux TPE et PME de notre territoire, et qu’au-delà s’engage un véritable « small business act » métropolitain.

 

Proximité enfin dans le service aux entreprises avec, entre autres, l’idée de guichets uniques centralisateurs ; des points d’entrée décentralisés dédiés à l’accueil, l’orientation et l’accompagnement des entrepreneurs et futurs entrepreneurs (foncier, formation, démarches administratives, premiers conseils etc.) … à l’instar du guichet unique du financement initiée par la Région Paca.

 

Autre priorité aux yeux des TPE et PME : la mobilité. Elle est au centre du devenir de notre métropole. La fluidité des déplacements est en effet un prérequis au développement économique. Il faudra résoudre rapidement l’équation financière pour que l’ambitieux plan de transports multimodaux produise ses effets positifs. Autre point sur lequel il faudra statuer, et rapidement : l’aéroport de Marseille-Provence. Elément essentiel de la mobilité et de l’attractivité de la Métropole, les acteurs économiques se rejoignent : cet équipement structurant doit continuer à être gérer par un opérateur local, capable de garantir les intérêts du territoire.

 

Au regard des nombreux enjeux du devenir économique de la Métropole ce Comité se réunira à échéances régulières pour suivre au plus près les évolutions de l’agenda économique métropolitain.

 

07/09/2017

Retour Nous contacter