CPME13 : Grève des éboueurs à Marseille : la Cpme, l’UMIH et les fédérations de commerçants montent au créneau

www.cpme-13.fr

Grève des éboueurs à Marseille : la Cpme, l’UMIH et les fédérations de commerçants montent au créneau

Marseille rechute. La nouvelle grève des éboueurs exaspère à juste titre les habitants comme le monde économique qui subit de plein fouet une baisse d’activité et les répercussions négatives en termes d’image. 

 

Voici le contenu in extenso de la missive adressée dès le 17 octobre par le collectif emmené par la Cpme et l’Umih des Bouches-du-Rhône au Préfet de Région et au président de la Métropole.

 

 

« Permettez-nous de vous alerter sur la situation de grève de collecte des ordures dans les 2ème, 15ème et 16ème arrondissements de Marseille et du blocage des centres de tri.

Comme vous le savez, 40 000 tonnes d’ordures s’amoncellent dans les rues de ces quartiers du fait de ce blocage général des centres de transfert depuis 6 jours.

 

Cette situation entache à nouveau l’image de la Ville de Marseille et nuit gravement à l’activité de nos adhérents. Commerçants, hôteliers, cafetiers, artisans et restaurateurs accusent d’ores et déjà une perte de chiffre d’affaires et de réservations. Les plaintes et défections se multiplient à mesure que l’insalubrité gagne du terrain. Les terrasses deviennent inexploitables et la durée de séjour des touristes et visiteurs se réduit. 

 

Nous vous demandons instamment de veiller à la continuité du service public de collecte et traitement des ordures, de garantir l’hygiène et de prévenir tout risque susceptible de porter atteinte à la santé publique. Il est en effet urgentissime de lever les blocages et de procéder au ramassage des déchets ainsi qu’au nettoyage complet des espaces publics.

 

Au-delà de l’image dégradante pour une ville fraîchement désignée hôte des Jeux Olympiques, ces désordres ne manqueront pas d’affecter le reste de la ville si les blocages perdurent, ce que le monde économique dans son ensemble ne pourrait tolérer dans cette période difficile pour nos entreprises ».

 

 

Les signataires :

Alain Gargani, Président de la CPME 13

Bernard Marty, Président de l’UMIH 13

Nicole Richard Verspieren, Présidente de Commerce 13

Marie-Pierre Cartier, Présidente de Commerces positifs

 Audrey Lucchinacci, Présidente Fédération des commerçants de Marseille 4/5

Daniel Senbel, président de l'Association des commerçants des hauts de la rue de Rome

Laurent Miller, président de l'Association des commerçants du carré des halles Delacroix 

 

 23.10.17

Retour Nous contacter