CPME13 : Centre-ville de Marseille : 25 partenaires pour 25 propositions

www.cpme-13.fr

Centre-ville de Marseille : 25 partenaires pour 25 propositions

Conférence de presse vendredi dernier au Palais de la Bourse pour Marie-Pierre Cartier et Caroline Baron. La présidente et sa vice-présidente de l’Association commerces positifs (ACP) ont exposé leurs 25 propositions pour redynamiser le centre-ville de Marseille. Des propositions variées, entre animations culturelles et avantages fiscaux, pour répondre aux difficultés dont souffrent aujourd’hui les commerces, pour la plupart indépendants.  

 

Si chacun pense à l’impact des grands centres commerciaux, pour Caroline Baron, vice-présidente de l’ACP et présidente de la délégation régionale Paca du syndicat national de l’habillement, « La distribution n’est pas la seule problématique de Marseille. Il y a des nombreuses villes qui vont bien parce qu’il y a eu une volonté commune et que les pouvoirs publics ont mis les moyens. Je citerai Montpellier, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Strasbourg et plus proche de nous, Aix-en-Provence. » Alors pourquoi pas ici ?  D’autant que, comme le soutient Marie-Pierre Cartier, « l’identité d’une ville ne sera jamais ailleurs qu’en son centre. On y trouve un éventail de commerces, majoritairement indépendants, avec des savoir-faire spécifiques qui créent également une ambiance. Je ne pense pas qu’une ville puisse se développer sans un centre-ville commercialement dynamique. » 

 

Alors que faire ?

Parmi ces propositions, celles qui tendent vers l’animation de la zone sont les plus nombreuses : devenir partenaire du festival Jazz en ville, participer en tandem aux Dimanches de la Canebière, organiser une nocturne des commerces mi-juin... De la plantation d’oliviers rue Paradis à la décoration des vitrines fermées par du street-art, l’ACP souhaite embellir et végétaliser le cœur de ville.

Enfin, l’ACP souhaite que la mairie élargisse la zone franche urbaine jusqu’au périmètre compris entre la rue Breteuil, la préfecture et le cours Lieutaud. Ce qui permettrait de bénéficier, notamment, de l’exonération de la taxe foncière pendant cinq ans. Une demande chaque année renouvelée par la Ville mais qui n’a pas encore abouti. 

Le Village des marques de Miramas ouvrira ses portes dans quelques jours. Un nouveau défi pour l’ensemble des commerces toutes zones confondues. « Bien sûr qu’il y a une mise en danger pour nous mais cela va aussi amener du monde. On doit vivre avec, ne pas en avoir peur et innover », commente Caroline Baron.

 

L’ACP, petite sœur de la CPME13 qui a organisé son défilé Mode and Design hier au Palais de la Bourse, a bénéficié de larges retombées médiatiques suite à cette conférence de presse. La Provence, Gomet, Cnews, La Marseillaise… Preuve en est que les problématiques liées à la désertification des centres-villes sont au cœur des préoccupations des habitants.

 

 

30/03/2017

Retour Nous contacter

Annonces